Que faire quand tu ressens constamment le besoin d’avoir l’accord de tes proches pour oser avancer ?

barrière-verdure
poule et poussins

Rassure toi, tu n’es pas la seule !

On avait abordé ce sujet ensemble en juin dernier avec Louise de Mont Vrac (dans cette interview), où elle partageait qu’elle n’avait osé quitter son travail et envisager un nouveau projet (aspects financiers mis de côtés), qu’après avoir eu la bénédiction de son compagnon. En fait, elle savait que ça devrait se passer, mais se refusait à prendre cette lourde décision seule.

Et c’est bien normal !

Bien sûr, pour Louise la décision était grande mais j’ai constaté que c’était une vaste tendance dans le monde féminin : souvent on a besoin de la validation de quelqu’un d’autre pour s’engager dans une nouvelle voie, qu’elle soit petite ou ambitieuse et cela méritait au moins un article sur le sujet.

Depuis c’est un sujet qui reviens souvent, que ce soit dans les séances avec mes clientes ou même dans mon propre parcours, il faut bien l’admettre ;).

La clôture de verre

Si tu lis cet article, je le sais ;), c’est que tu as des idées, des envies, et même peut-être l’énergie pour t’y mettre…

…MAIS…

Il y a quelque chose qui te chiffonne : tu as besoin de l’accord des autres pour accepter d’emprunter cette direction.

Je dis vrai ?

C’est ce que j’appelle la clôture de verre. Derrière la clôture, un magnifique paysage, au premier plan : des collines verdoyantes, entre les valons un peu de brume se fait mystique, au loin le jour se lève et laisse des tons rosés caresser la cime des montagnes…

Bref, ce sont tes envies, le paysage de tes projets.

C’est alléchant n’est-ce pas ?

Et pourtant, bien que tu ais envie d’aller te promener sur ces contreforts, une ENORME plaque de verre te barre le chemin… Fichtre alors !

Sur la vitre est inscrit un message : « Validation securitaire : appeler le centre de validation avant d’entrer dans cette zone dangereuse ». Un petit côté Jurrasic parc…

Et donc pour y rentrer tu attends d’avoir la validation… du centre de validation ! Alors c’est qui ce centre de validation ? des restes du système scolaire ? de l’éducation ? une personne charismatique de ton entourage ? ou simplement un manque de confiance en toi ?

En fait peu importe. Ce qui est intéressant c’est le processus, car tu rentres maintenant dans l’effet « oui mais… ». 😉

L’effet « oui mais »

Tant que personne n’a approuvé ta décision, tu vas y trouver des excuses (toi-même ! et rassure toi, ça m’arrive aussi^^) pour ne pas aller dans cette direction : « oui mais je ne pense pas que ce soit le bon moment » ou bien, « oui mais c’est quand même pas facile de faire 500 m de dénivelé seule de nuit ».

Et du coup…tu t’ériges contre tes propres envies…

Alors, qu’est-ce qu’on fait avec ça docteur ?

[Silence]

On est toutes différentes (sacrée nouveauté !) et donc on est uniques, tu es uniques, elle est unique, nous sommes uniques, vous êtes, etc. Donc pas de remède antidote tout près tout chaud à appliquer dans les 10 minutes qui arrivent, non non…

C’est (encore une fois) une question de questions, je m’explique : Tu peux commencer par t’auto-poser quelques questions :

  • Qu’est-ce que tu attends de l’accord de tes proches ?
  • Qu’est-ce qui se passerait là tout de suite, si tu avais l’accord dont tu rêves ?
  • Qu’est-ce qui se passerait si tu allais dans cette direction sans en parler autour de toi (ou du moins pendant un certain temps) ?
  • Comment tu te sens face à ces réponses ?

Musique maestro 🎺🎻

Au-delà de ces quelques questions, il est primordial que tu es conscience d’une chose : la différence entre résonnance et dissonance.

Pour aller dans la direction du paysage devant toi, il y a une infinité de chemins différents et tous ne t’y amèneront pas de la même façon, alors choisi un chemin qui te convient à toi (j’insiste… à toi).

Avant de demander l’accord à quelqu’un pour aller dans telle ou telle direction et/ou une fois que quelqu’un t’a donné son avis (et qui n’est pas exactement celui que tu souhaitais), voici un petit outil que tu as déjà en toi et qui est très puissant, avant de prendre une quelconque décision.

Différencier résonnance et dissonance.

Je t’invite à écouter ce qui se passe dans ton corps…

lucioles

Ce qui résonne en toi🎼

Tu penses à une possibilité… et tout danse en toi, tu es pleine d’énergie, de joie, tu te sens entière.

C’est comme être au bord d’un lac un soir d’été, entièrement entourée de lucioles : tout semble magique !

Ce qui dissone en toi 🤨

Tu penses à une possibilité… et il y a quelque chose qui cloche, un blocage, une demi-mesure, des couleurs contrastées.

C’est comme un clathre rouge (ou cœur de sorcière), ce champignon qui certes est magnifique…mais qui pue drôlement ! (une charmante odeur de souris morte pour celles qui n’ont pas encore eu la chance d’en rencontrer dans leurs balades) 🙂

Etre à l’écoute des résonnances et dissonances en toi c’est une sensibilité que tu as déjà, il te suffit d’y tendre l’oreille, et si elle est utilisée régulièrement, elle devient une vraie boussole.

Bien sûr, tu l’as déjà utilisé des milliers de fois dans ta vie ! Mais quand tu attends de quelqu’un qu’il valide une décision que tu as envie de prendre, demande toi : est-ce que cette décision est résonnante pour moi ? après si tu le souhaites, tu peux bien sûr récolter des avis et puis à nouveau, avant de passer à l’action repose toi cette question.

Déjà essaye de clarifier ça lors de ta prochaine décision (c’est déjà une sacrée étape !).

Puis dans un second temps, c’est le moment du plan d’action : OK, mais je le mets comment en œuvre ?

Puis, étape 3, ben au boulot là, on se relève les manches, on lace ses chaussures, on enfile sa tuque sur sa tête et en avant la musique !

[Action]

Ça c’est la théorie.

En pratique, et je le sais bien, c’est pas si facile parce qu’on a tout un tas de freins qui se pointent en travers du chemin.

C’est justement la raison d’être de mon activité !

… t’aider à mettre au clair ce dont tu as VRAIMENT envie dans ta vie pro (et perso, car pour moi c’est très lié tout ça) et commencer à établir un plan d’action en ce sens. Et ce, en te sentant accompagnée, challengée, et parfois soutenue quand le besoin s’en fait sentir, pour que tu prennes tes propres décisions.

Envie d’en savoir plus sur le contenu de mes accompagnements ? C’est par ici !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pour aller plus loin, inscris-toi à la mini-série de 4 vidéos gratuites...

pour dépasser les 4 principaux freins auxquels on est confrontée quand on souhaite lancer son activité durable (même si on ne sait pas encore comment ;) )

symbole
les 4 freins les plus courants quand on suohaite lancer son activité durable
Cannelle
Cannelle

J’accompagne des jeunes diplômées en quête de sens professionnel et écologique vers un entrepreneuriat durable qui leur ressemble.

Qui suis-je ?

Laisser un commentaire