Comment passer des vraies vacances et pourquoi c’est primordial pour ton projet ? 3 conseils et 3 résultats

nuit étoilée

L’année 2020 est pour le moins particulière : c’est le moins qu’on puisse dire ! Un confinement au printemps qui a rimé avec arrêt professionnel pour certain, pour télétravail pour d’autres (et donc 100% écran), ou encore pour quête de sens ou grand questionnement. Ça nous a secoué il faut bien le dire ! Et je ne fais pas exception, rassure-toi !

Ce qui fait que l’été qui s’en est suivi était un peu à bi-teintes : vacances ou rattrapage ? Pour ma part, j’ai décidé de travailler l’été et de prendre mes vacances sur l’automne et cette fois : des VRAIES grandes vacances ! 5 semaines de congés, au vert, en famille ! J’avais moi-même du mal à y croire !

Mais loin de moi l’idée de te faire baver, oh non ! Je voudrais te partager pourquoi c’est VRAIMENT important pour toi de prendre des vacances quand tu cherches à monter un projet entrepreneurial et que tu y vois un peu flou, ainsi que trois résultats que tu peux espérer obtenir.

Que ce soit suite aux aléas de cette année ou bien le « simple » quotidien, quand on veut être utile aux autres, lancer un projet porteur de sens, avoir un impact, parfois on donne beaucoup de sa personne, allant même jusqu’à s’oublier, un peu, beaucoup, passionnément, etc. : bref, on n’est pas très raisonnable car (je le sais !) on VEUT trouver un projet a tout prix – et c’est pas en allant se faire dorer la pilule que ça va émerger !

Et puis petit à petit, surtout si ce n’est pas un élément d’attention…

A courrir partout.

A brainstormer. Brainstormer. Brainstormer.

On commence à avoir les idées floues, et on se fatigue, on perd de sa flamme intérieure.

Pas facile de fixer des objectifs et de déterminer une direction quand on est dans ces marais-là !

Il est grand temps de s’arrêter sur un rocher ! Un cookie s’impose : on va s’arrêter regarder le paysage !

Bien sûr, il faut savoir prendre des vacances bien avant d’être complètement essoufflée, tout comme avoir un rythme sain est primordial, mais parfois on est fatiguée sans s’en rendre compte, en particulier quand on veut avoir de l’impact. Et justement on a tendance à se cacher cette fatigue à soi-même : ça te dit quelque chose ? 😉

Et oui ! Je fais partie des personnes qui pensent qu’agir avec des moyens qu’on n’a pas n’est pas durable (santé, énergie, optimisme, foi en l’avenir, etc.). Les vacances c’est ton carburant à action pour le reste de l’année !

Alors pourquoi c’est primordial de passer de vraies vacances pour ton projet ? Et bien, parce que c’est justement le moment, où tu laisses se reposer ton cerveau ! Il va pouvoir faire son petit ménage tranquillement dans son coin, ouvrir chacun des tiroirs, tout récurer et remettre tout dans l’ordre ! Les références scientifiques sont encore jeunes sur le sujet, mais il semblerait qu’en vacances les différentes régions de notre cerveau travaillent tout autant… mais différemment et permettent de mettre en pause certains chemins habituellement sollicités par le train train habituel (si tu as envie d’en savoir plus, cet article est vraiment pas mal).

Alors comment faire en sorte de passer des vacances qui soient vraiment fertiles ?

#1 Se créer son propre contexte idéal

Pour commencer, dis-toi que c’est toi qui es responsable du bon déroulement de tes vacances. Et de cette règle-là en découle : tout est possible ! à toi de leur donner la couleur que tu souhaites !

Je te parlais que cette année j’ai décidé de prendre 5 semaines de vacances : bien sûr je suis à mon compte, ce qui facilite les choses, mais j’ai dû m’organiser en fonction, préparer mes newsletters en avance, modifier le planning avec mes clientes, tout boucler en amont pour partir la tête légère et me permettre d’avoir une douce rentrée. => Ça c’est la durée.

Mais bien plus important que la durée, il y a ce que j’ai décidé de mettre comme ingrédients dans ces vacances-là. Les ingrédients phares étaient : famille, nature et détente et avec du recul, je peux dire que ça a été particulièrement bien réussi ! J’ai pu pleinement profiter de balades en forêt, d’aller aux champignons, de promenades en montagne, de chaque membre de ma famille rapprochée, tout en étant la garante d’une ambiance apaisée.

Salvateur ! 🙂

Alors comment est-ce que toi tu peux faire ?

Commence par le commencement.

Vous savez, reprit Helen, j’aimerais vous poser une question qu’un ami m’a posée un jour, si vous ne trouvez pas ça indiscret.

Je vous écoute.

Que faites-vous qui vous fasse plaisir ? A vous et rien qu’à vous.

Claire regarda Helen un moment en réfléchissant, le crabe sur le billot, ses mains par-dessus. Helen précisa :

Personne ne m’a jamais posé cette question quand j’avais votre âge et je crois qu’elle mérite réflexion.

L’Ecole des Saveurs. Erica Bauermeister

Profite des vacances pour faire des choses qui te plaisent : prendre du temps avec tes proches, aller marcher dehors, faire des gâteaux, écrire des poèmes, ce qui te plait vraiment.

Ce sont tes ingrédients phares. Commence par en faire la liste.

Ensuite, dans un second temps, tu peux faire un plan d’action pour les organiser et faire en sorte qu’ils se concrétisent.

#2 Prends du bon temps sacrebleu !

De l’art de savoir savourer les bonnes choses.

Je considère en effet que c’est presque de l’ordre de l’art. Quand on a envie d’avoir un impact, d’être utile aux enjeux de ce monde, il est très facile de ne voir que ce qui ne va pas, de donner toute son énergie pour éviter de tomber dans le « pire », c’est ce qu’on appelle le syndrome de la sauveuse : « Le monde est en perdition…et pendant ce temps devine quoi ? Je m’amuse ! ».

Quand on est écoanxieuse cette réflexion on l’a souvent, c’est vrai. Pourtant, elle ne sonne pas juste. Et c’est pourquoi c’est si important d’avoir de vrais moments de détente, de plénitude, de plaisir, de bonheur, où on recharge les batteries, où on nourrit sa petite flamme.

Alors comment on fait :

  • Soit dans le présent ! Tu manges une glace ? Elle est comment cette glace ? c’est quoi les sensations qu’elle te procure ? Sur le palais ? Dans le corps ? C’est quoi les émotions qui montent en toi quand tu reprends une bouchée de sorbet violette-cassis ? C’est pas ça la vie finalement ?
  • Décroche ! Eloigne toi des écrans, des emails, des notifications de tous genres. Ca c’est pas une surprise, mais fallait que je le mette quand même tellement c’est important. Et au-delà de ça, ne prends pas de notes, ne réfléchis pas à tes projets. Les pensées viendront d’elles même dans cette période, rassure-toi.

A ce propos, l’année passée j’ai décidé de me faire accompagner par une énergéticienne pour m’aider dans la construction de mon projet et au début de nos interactions je prenais toujours un carnet et un stylo pour noter tout le fruit de nos échanges. Et je me souviens qu’elle m’ait dit : « Non non, pas besoin de prendre des notes, rassure toi, ce dont tu a besoin de te rappeler, ton corps s’en rappellera, fais-lui confiance ». A appliquer à la lettre pendant les vacances ! 😉

#3 Prévoir un moment à la rentrée pour faire le point

Ce troisième point il se prépare avant même de partir en vacances : une rentrée en douceur avec un temps pour voir ce qu’il en émerge.

Prends au moins une après-midi à la rentrée pour faire un point.

Là c’est le moment de prendre quelques notes (uniquement si c’est important pour toi) et surtout de détailler un plan d’action pour la suite : voici toutes ces bonnes idées qui ont germées et maintenant qu’est-ce que j’en fais.

Alors qu’est-ce qu’il devrait se passer suite à ces vacances vivifiantes ?

#Résultat 1 : Reposée, fraiche et pleine d’énergie

Tu devrais revenir avec un niveau d’énergie bien supérieur et une envie d’agir qui n’en sera que décuplée. Crois-moi parfois ces simples petites vacances te font passer du stade « j’agis par devoir » à « j’agis par joie et parce que j’y crois » !

#Résultat 2 : Des décisions actées ou presque

Tu verras en rentrant, les décisions que tu n’arrivais pas à prendre auront fait leur cheminement de leur côté et tu connaitras probablement tes prochaines étapes et les abordera avec aplomb. Une confiance fraiche et déterminée, acquise pendant ce moment de calme.

Parfois une décision a besoin de murir pour que tu puisses t’y investir pleinement. Les vacances, c’est la saison du mûrissement ! 🙂

# Résultat 3 : De nouvelles idées auront émergées – place aux opportunités

Enfin, tes réflexions vont avancer toutes seules et des idées vont arriver d’elles-mêmes.

Par exemple, à la rentrée de mes vacances m’est apparu l’idée de redonner un webinaire que j’avais présenté l’été dernier sur « Comment trouver une idée de projet ? » et qui a avait intéressé plus de 300 personnes. Je n’avais pas pensé à cette éventualité avant mes congés et cette fois j’ai pu en faire profiter le double ! 🙂

C’est la magie d’avoir des périodes de déconnexion profonde.

Pour conclure, les vacances te permettent de changer ton état d’esprit. De te réécouter, de revenir à toi. Avec toutes ces nouvelles idées, décisions concrètes et confiance, de nouvelles opportunités s’ouvrent également. Finalement, ce type de vacances c’est l’occasion de reconnecter avec ton « leader intérieur », c’est à dire ta joie, ce qui t’anime intérieurement, la partie de toi qui a envie de prendre les choses en main.

Alors si toi aussi tu as pris ou tu viens de décider de prendre des VRAIS vacances fertiles ;), n’hésites pas à partager en commentaires comment tu as pu le rendre possible et quels sont les résultats que tu observes.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pour aller plus loin, inscris-toi à la mini-série de 4 vidéos gratuites...

pour dépasser les 4 principaux freins auxquels on est confrontée quand on souhaite lancer son activité durable (même si on ne sait pas encore comment ;) )

symbole
les 4 freins les plus courants quand on suohaite lancer son activité durable
Cannelle
Cannelle

J’accompagne des jeunes diplômées en quête de sens professionnel et écologique vers un entrepreneuriat durable qui leur ressemble.

Qui suis-je ?

Laisser un commentaire