Comment avoir foi en soi et en ses ambitions ? Le pouvoir de l’intention – en 4 points au coin du feu

Comment avoir foi en soi et en ses ambitions - le pouvoir de l'intention

A l’origine, il y a une intention.

Quand une jeune-femmes décide de collaborer avec moi, elle a une intention, une étincelle.

Ça peut être : prendre du temps pour elle et (enfin !) prendre ces 6 mois qu’elle laisse filer depuis 5 ans, pour répondre à certaines question qu’elle se pose depuis trop longtemps : est-ce que mon métier me correspond toujours ? est-ce que je me réalise dans mon activité pro ? dans ma vie ? qu’est-ce qu’il manque ? qu’est-ce qu’il y a déjà ?

Ça peut être l’envie de découvrir ses propres valeurs fondatrices : lesquelles sont-elles ? sont-elles honorées actuellement ? comment les utiliser comme boussoles ?

Ça peut être pour franchir une première marche en direction d’une idée de projet entrepreneurial durable : que doit-il y avoir comme ingrédients dans une idée pour que le projet me botte ? me permette de me réaliser ? me permette de vivre la vie que j’aimerais vivre ?

Ça peut être l’envie de se sentir soutenue dans sa quête de sens, de mettre en place un contexte fertile à la réflexion pour en parallèle de cette quête trouver ce qui ancre et permet d’avancer. De quoi ais-je envie ? Qu’est-ce qui m’ancre ? De quoi/de qui ais-je besoin pour me créer un contexte fertile à mon épanouissement ?

Ça peut être plein de choses différentes.

Ça peut.

Toutes ont une intention.

Et j’aimerais te parler de ces intentions.

Te parler de leurs pouvoirs. 🙂

Une étincelle

Je vois les intentions comme des étincelles.

Créer c’est comme allumer un feu. A la base il n’y a pas l’ombre d’une flamme, c’est tout dans ta tête, peut-être même que c’est à peine dans ta tête, c’est flou.

Tu prends alors la boite d’allumettes et tu fais glisser la tête d’allumette sur le côté de la boite.

Fchiiiiiiiiittttttt !

Une étincelle.

Elle s’allume en toi.

A ce stade c’est très facile de tout laisser tomber. Tu n’as peut-être pas encore réuni tous les éléments pour effectivement allumer un feu, un vrai feu qui brûle bien et qui réchauffe.

Et puis une étincelle ça surprends. Ça peut même faire peur parfois.

Une étincelle, c’est impressionnant.

On ne sait pas si ça va prendre, parfois c’est même inquiétant dans les deux sens : si ça prend c’est effrayant et si ça ne prend pas, aussi. Alors on préfère poser l’allumette.

C’est courageux de vouloir allumer un feu, même sa toute première flamme.

Alors, je dirais que le premier élément important est : n’éteins pas ton intention. Laisse-lui une chance de s’exprimer.

Il ne peut pas y avoir de feu si tu éteins toi-même la première étincelle surgissant de l’allumette.

Il y a eu une étincelle, t’as vu ?

Puis de l’étincelle nait la première flamme.

Un contexte

Vient le moment de rassembler un peu de paille ou des brindilles bien sèches, en petit tas pas trop dense : pour laisser l’air circuler, tout en l’empêchant de tout éteindre.

Là, tout est question de contexte. Il faut être attentionné au début pour créer le contexte propice au démarrage du feu.

Une flamme ne devient pas un feu si le contexte n’est pas propice.

A cette étape, demandes-toi : quel est le contexte qui me permettrait de faire prendre mon étincelle ? sur quoi dois-je poser mon allumette pour obtenir une première flamme ? qu’est-ce qui fait grandir ma flamme ? qui ?

Parfois des choses très simples, comme un brin de paille permettent de transformer une étincelle en flamme.

Commence petit si tu veux. Mais commence à rassembler ce contexte.

Clarifier ton intention pour garder ton étincelle

Pour ne pas laisser ton étincelle s’éteindre à la fin de cet article, peut-être que la première chose à faire est de répondre à ces 3 questions :

Quelle est mon intention pour aujourd’hui ?

Quelle est mon intention pour ce mois-ci ?

Quelle est mon intention pour cette année ?

En guise d’encouragement, je te partage mes propres réponses. 🙂

Quelle est mon intention pour aujourd’hui ? Etre présente pour mes clientes et partager l’importance de l’intention à travers la rédaction de cet article.

Quelle est mon intention pour ce mois-ci ? Rencontrer et coacher de nouvelles jeunes-femmes passionnantes et engagées à travers le projet Perce-neige et continuer à travailler à moyen-termes avec trois d’entre-elles.

Quelle est mon intention pour cette année ? Continuer à développer les Façonneuses, avec facilité et alignement, tout en profitant de moments privilégiés avec ceux qui me sont chers.

Autour du feu – intention et gratitude

Maintenant que tu as clarifié tes intentions pour la journée, le mois et l’année. C’est le moment d’une respiration.

Clarifier ton intention c’est laisser une chance à une première flamme. Le feu démarre.

Tu peux respirer un peu avant de mettre le bois plus gros, de toute façon, il faut le temps qu’il prenne et puis peut-être qu’il va prendre facilement tout seul (qui sais ?!).

Quand on pose une intention, parfois, elle se retrouve comblée en un rien de temps (parfois ! 🙂 ), avec facilité. Poser l’intention c’est déjà une marche de faite. Tu verras que parfois les étoiles s’alignent plus vite qu’on ne le pense.

Ce temps de respiration c’est regarder tout ce qu’il y a déjà autour du feu. La nuit noire. Ses milliers d’étoiles. Des amis. De la famille. Une chouette qui chante au loin.

Ce temps de respiration c’est réaliser toute la beauté de ce qu’il y a déjà autour de ce jeune feu. Un moment de gratitude.

L’intention et la gratitude sont, je trouve, souvent liées. Alors maintenant que tu as posé tes intentions, je t’invite à regarder tout ce qu’il y a autour de ton étincelle. Tout ce qui pourrait l’aider à devenir une flamme. Mais aussi et tout simplement tout ce qu’il y a déjà de beau.

Voici mon partage de gratitude. Je t’invite, bien-sûr, à en faire de même.

J’ai de la gratitude pour mes clientes. Je vois des jeunes-femmes courageuses, qui ont envie de relever leurs manches, tout en écoutant leur cœur. Des femmes qui ont foi en l’avenir, qui ont foi en leurs valeurs et la force de leurs convictions pour faire changer le cours des choses, avec le sourire, en bonus !

Des jeunes-femmes qui à la base avaient une première intention, une première petite étincelle, et qui petit à petit devient une flamme.

Cet article il est aussi pour leur dire un grand merci à toutes, merci à la confiance qu’elles m’accordent et à la chance qu’elles me donnent de les accompagner sur ce magnifique périple qu’elles se donnent à explorer.

Merci

Si tu souhaites qu’on travaille ensemble à la transformation de ton étincelle en flamme, je t’invite à réserver une séance dans le cadre du projet Perce-neige, dans lequel j’offre 27 séances de coaching de 1h30 chacune, à 27 jeunes-femmes entre le 15 février et le 26 mars 2021. Les places partent vite, alors vient faire un tour ici pour voir si ça résonne en toi et réserver un siège. 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pour aller plus loin, inscris-toi à la mini-série de 4 vidéos gratuites...

pour dépasser les 4 principaux freins auxquels on est confrontée quand on souhaite lancer son activité durable (même si on ne sait pas encore comment ;) )

symbole
les 4 freins les plus courants quand on suohaite lancer son activité durable
Cannelle
Cannelle

J’accompagne des jeunes diplômées en quête de sens professionnel et écologique vers un entrepreneuriat durable qui leur ressemble.

Qui suis-je ?

Laisser un commentaire